26 tagged articles Mort

La tombe de nos souvenirs 05/07/2016

La tombe de nos souvenirs

Lorsque je vois ton visage, je revois cette plage.
Al
longés face à face tu m'embrasses.
Le
bruit des vagues caressent cette bague,
un
adieu, témoin de nos v½ux.

M
aintenant que tu n'es plus, je suis perdu.
Je ressens le poids d'une vie sans toi.
C'é
tait une histoire savoureuse, des nuits mélodieuses,
à d
iscuter pendant des heures dans la douceur.

J
'aime cet enterrement où je peux, tendrement,
d
e nouveau savourer une éternité rêvée.
Je voudrais rester seule parmi ces bouquets,
espé
rant te voir surgir, revenu me conquérir.

Je ti
ens la médaille de tes funérailles,
qui dans mes mains reflète une autre planète,
o
ù je peux continuer de penser à tes doux baisers.
Atte
nds-moi chaque matin, je reviendrais dés demain.

Tags : Amour - Mort

Pluie de regrets 03/04/2016

Le ciel s'est paré de larmes, et les larmes ruissellent sur les pavés de la ville.
Tu marches le long des rues envahies de parapluies noirs et rouges. Tu n'en as pas.
Les pass
ants te passent sans te regarder et les voitures éclaboussent tes pas.
Tu
marches devant, à gauche, à droite, puis tu fais demi-tour jusqu'à en perdre le fil.

Cette
pluie glaciale qui glisse de tes cheveux à ton visage te plonge dans tes souvenirs.
La sen
sation te paraît proche de celle que tu as ressenti lorsque ton proche est mort.
Le
froid te rappelle combien la solitude te poursuit peu importe le décor.
L'eau noie de plus en plus le chagrin qui a effacé depuis trop longtemps ton sourire.

Tes s
ouvenirs se sont décolorés avec le temps. Tu t'y es perdu, quelque part.
Le parapluie noir te renvoi l'image d'un enterrement, et le rouge d'un accident.
To
n ancien reflet se reflète sur tous les visages que tu croises, l'espace d'un instant.
Le j
our s'est caché depuis un moment, tu continus de marcher, il se fait tard.

Les rue
s se vident peu à peu. Mais toi tu y restes, à méditer sur un passé révolu.
Tu y c
omptes les secondes, les minutes, les heures, les semaines, les mois et enfin les années.
La
fin te semble interminable. Tu n'auras finalement pas vécu, à contempler ce qui était arrivé.
Tu aur
ais dû t'apercevoir qu'il fallait regarder demain, et au-delà de l'orage qui s'était abattu.

Tags : Détresse - Mort - Temps

Attente Infinie... 20/09/2011

Ceci est un sonnet en octosyllabe avec des rimes embrassées.

La liberté s'est envolée,
je ne peux donc en apparence
te protéger de ta sentence
et c'est ainsi qu'on t'a tué !

Savoir qu'hier nous deux étions
encore enlacés et je pense,
de toute mon âme et mes sens
que de ma vie je t'ai aimé.
Bonheur que j'ai pu ressentir
a disparu tel la fumée,
qui n'a cessé de te souffrir !

Laisser aller jusqu'à mourir
attends-moi en haut à jamais,
car au ciel je m'envolerai...

Tags : Dédié à 2 profs: Mme Kief. et Mme Fag. ! - Mort - Temps

Aucun but, sans avenir 26/07/2011

La vie n'est que vide,
c'est un piège mortel impatient.
Toutes ces émotions dont je n'ai que faire,
ce n'est qu'illusion.

Les gens se cachent derrière l'apparence,
ils courent après leur avenir inexistant,
fait de promesses éternelles et d'idées ridicules,
un futur hors d'atteinte par la vision.

Toutes ces personnes marchant d'un pas rapide,
où peuvent-elles aller précisement,
la vie n'a ni sens ni but ni caractère,
rien ne sert de courir puisque le temps vous est compté.

Infatiguable combat,
rusée sournoise et cachée,
attendant l'heure sur Terre,
de vous ajouter à sa collection de damnés.

Le passé vous trahit, des siècles d'errance;
le futur vous inquiète, imprévisible qu'il est;
le présent vous ravit, simple image faite de bulles;
mais la mort et toujours prête à vous emmener !

Quand le fil de nos vies s'entremêlera,
cela signifiera la fin de l'été,
par-delà le crépuscule,
toute vie disparaîtra la nuit, par l'obscurité comme absorbée...

Tags : Mort - Temps

Ex Industry - Memory (Ib) 08/05/2015

Amour faussé

Ex Industry - Memory (Ib)

Tout cela m'atteint, tend-moi la main, c'est le matin,
veille-moi, embrasse-moi, j'entends ta voix.
J'
ouvre les yeux, je fais un v½ux, c'est nuageux,
v
as-tu sourire, mais ce soupir tu vas partir.

Ne vois-tu pas que je pleure ? Ne vois-tu pas que je meurs ?
S
ans toi plus aucun bonheur, je n'attends plus que mon heure.
Sa
is-tu que je t'ai aimé, du plus profond de monur,
m
'as-tu seulement appréciée, ntais-tu qu'un leurre.

Que vais-je devenir dois-je continuer à vivre je préfère mourir en poupée de cire.
Je dois en finir avec ce navire je préfère mourir poupée de cire.

Tags : Ex Industry - Memory - Ib - Mort - Musique ♫